Hélène

2017

Hélène a terminé ses cours de Master-2 (comptabilité) début 2017. Elle devrait choisir une date pour la soutenance : janvier, avril ou juillet. Date limite : un an après la fin des cours, donc, janvier 2018. Pour des raisons techniques (que je n’ai pas compris), elle ne peut pas présenter sa thèse à temps. (Solidarité).

2016

Hélène Yameogo’s institute CERPAMAD is behind for administrative reasons. Hélène has therefore not yet finished her coursework for her Master’s in accounting. She also has three make-up tests to take. But she still hopes to defend her thesis this year. (Day 5 and Day 24.)

Under strong pressure from us, she had a sonogram, which shows she still has ovarian cysts and will need an operation. Dr. Lydie Tapsoba of our Health Fund is advising her.

2016-burkina-day4-Helene

2015

Hélène se spécialise en comptabilité à Ouagadougou. Elle a toujours été une bonne élève. Elle devrait terminer les cours en 2015 et obtenir son diplôme en 2016. Comme pour Juliette, nous l’aidons depuis 2010. Elles étaient nos deux premières bénéficiaires.

Nous lui avons trouvé un stage payé en 2013. Elle semblait très fière.

 

Hélène in 2013

Hélène en 2013

Son père est décédé depuis des années. Mais quand sa mère mourut au début de l’année 2014, elle s’est effondrée. Lorsque nous lui avons rendu visite en janvier 2015, elle était fatiguée et souffrait d’anémie. Dr Traoré, directeur de notre fonds de santé, a pensé qu’elle était également dépressive. Elle a quatre modules à terminer pour l’année universitaire 2014-15.

Hélène in crisis in January 2015.

Hélène en crise en janvier 2015.

Elle a cherché de l’aide dans les médecines traditionnelles. Tout en pensant que cette solution était valable, nous lui avons conseillé de voir Dr Lydie Tapsoba, directrice adjointe du fonds de santé. Quelque chose s’est passé. Quand nous avons appelé son université en février 2015, ils nous ont dit qu’elle était revenue, qu’elle était en train de rattraper ses quatre modules et qu’elle avait commencé les cours de sa dernière année de Master.

2014

Hélène, left, with her sister Madeleine outside the Ouagadougou hospital, in January 2014, where their mother was dying.

Hélène, left, with her sister Madeleine outside the Ouagadougou hospital, in January 2014, where their mother was dying.

Hélène was one of our two first beneficiaries. Her initial grant was in 2010. She is now in her first year of a two-year Master’s program in accounting. She gave us a scare this year. She stopped going to class to sit by her mother’s bed every day until she died in January. But at her school, no one was worried. “She’s a fine student; she’ll pull through,” they told us. She’s back in school now and we’re relieved.

health tree hi resWe went to the hospital with Madeleine—Hélène was already there keeping watch—and went to their mother’s room. She had a gentle smile. She was so weak, she struggled to stretch out her hand to greet us. A week later, she was dead.

Outside the hospital, we saw this message carved into a tree: “A healthy man is worth more than all the world’s gold.”

Amen.

 

 

France

Email: info@chanceforchangecharity.org