Pascaline

2017

Pascaline a réussi à sa première année (anglais) avec un retard, faute de l’université. Elle est actuellement en deuxième année. (Solidarité)

2016

Pascaline Zongo, notre seconde Pascaline, étudie l’anglais à l’Université d’Ouagadougou, mais devinez quoi ? L’université est en retard. Normalement, elle aurait dû commencer sa première année à la fin du mois de février. Elle habite de l’autre côté de la ville chez un oncle, n’a qu’un vieux vélo avec lequel il lui faudra probablement une heure pour rejoindre l’université et partage une chambre avec deux autres femmes. Elle n’a pas de lit ni de matelas. (Days 4, 8, 20, et 24.)

Pascaline, left, and Marion.

Pascaline, à gauche, et Marion.

One of Pascaline’s roommates has a bed; the other a mattress. Where Fred's pointing is where she will sleep on the floor.

Une des colocataires de Pascaline a un lit, l’autre un matelas. Pascaline dort par terre, à l’endroit pointé du doigt par Fred.

Nous avons envisagé de la faire intégrer une université privée, mais Christiane, une membre de notre bureau qui gère nos activités à Ouagadougou, nous l’a déconseillé. Entre-temps, Pascaline a trouvé un cyclomoteur. Elle est très heureuse de vivre chez son oncle et attend patiemment de terminer sa première année d’un programme qui en compte trois.

France

Email: info@chanceforchangecharity.org