Rita

2017

Rita a toujours de bonnes notes. Elle est en sixième année de médecine. L’année prochaine sera sa dernière. Sa bourse d’état va augmenter en dernière année et elle a admis qu’elle n’aura plus besoin de notre aide, sauf si le gouvernement ne paie pas à temps, ce qui est souvent le cas. Nous avons proposé de mettre de côté 100.000 CFA pour un prêt, au cas où. (Jean-Pierre Ilboudo)

2016

Rita Ouedraogo a terminé sa cinquième année d’un programme qui en compte six au sein d’une école médicale avec l’aide d’une bourse du gouvernement. Nous la soutenons en lui donnant un supplément pour ses frais de subsistance (100 000 francs CFA (170 dollars) cette année). (Day 7) Cet automne, elle entamera sa dernière année.

Rita at her university.

Rita at her university.

 2015

Rita a toujours obtenu des notes exceptionnelles en tant qu’étudiante en médicine, ce qui lui a donné le droit à une bourse d’État. Malheureusement, ses dépenses à l’université étaient un peu trop élevées pour ses parents. Son père est tailleur. Avec l’aide d’un couple de docteurs vivant aux États-Unis, nous avons complété l’allocation de Rita au cours des trois dernières années. Elle vit sur le campus avec une colocataire.

Rita, right, with her roommate, January 2015.

Rita, à droite, avec sa colocataire, janvier 2015.

L’année dernière, sa troisième année sur six, elle a terminé deuxième de sa classe. Elle est vraiment une excellente élève. Nous voulons continuer à l’aider financièrement jusqu’à la fin de ses études.

Mrs. And Mr. Ouédraogo, parents of Rita.

Mme et M. Ouédraogo, les parents de Rita.

 

2014

Rita

C’est un ami qui nous a recommandé Rita. Elle a toujours été une excellente élève. Ses notes étaient suffisamment élevées pour lui donner droit à une bourse gouvernementale et lui permettre d’intégrer une école médicale. Mais ses frais de subsistance représentaient un fardeau pour sa famille. Ils voulaient la persuader d’abandonner la médecine et de choisir des études plus courtes afin qu’elle puisse chercher du travail rapidement.

Heureusement, j’ai trouvé une équipe de docteurs mariés vivant aux États-Unis qui a proposé de donner 1 000 dollars par an à Rita pour qu’elle puisse couvrir ses dépenses générales. Sa famille a cessé de la critiquer. Rita a terminé deuxième de sa classe l’année dernière avec une moyenne de 13,76/20 et la plus grande distinction. Elle est maintenant en troisième année d’école médicale dans la capitale. C’est une star!

 

Rita and her Mom at home.

Rita et sa mère à la maison.

France

Email: info@chanceforchangecharity.org